Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 00:20

La plus commune, et l'une des plus précoces des petites abeilles des sables, l'Andrène à pattes jaunes (Andrena flavipes, Panzer 1799) mesure 10 à 13 mm de long et se reconnaît à sa coloration générale sombre et à ses pattes à brosses jaunes. Le thorax est assez dégarni, et les bandes jaunes pâles sur l'abdomen peuvent être assez discrètes. Plusieurs espèces proches sont susceptibles de compliquer l'identification. Andrena flavipes n'est jamais rousse sur le thorax. Certains individus peuvent présenter une coloration assez pâle, avec des soies blanchâtres. Les photos présentées sur cette page montrent une femelle qui butinait des pissenlits sur une pelouse.

L'Andrène à pattes jaunes est une abeille solitaire qui peut cependant apparaître en grand nombre. Plusieurs centaines de nids très proches peuvent donner l'impression d'une colonie étendue. Les mâles sont plus petits et plus hirsutes que les femelles (soies plus longues, surtout sur le front, qui est également plus clair). Cette butineuse n'est pas spécialisée. Elle inspecte toutes les fleurs de la zone où elle évolue et peut être observée dans une grande diversité d'habitats. La période de vol de l'espèce s'étend de mars à août, avec deux générations par an. La seconde génération, en juillet et en août, est en général moins nombreuse que la première. Les femelles hibernent et se réveillent un peu avant le printemps.

Repost 0
Published by Geeko - dans Andrena
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 19:38

Andrena mâle 1Cette espèce très commune, Andrena cineraria, a déjà été présentée sur ce blog, mais ce petit mâle présentait des caractéristiques qui m'ont fait penser qu'il s'agissait d'une autre espèce... Au final, je trouve les portraits plutôt réussis alors je les ajoute ici. Les soies à l'avant du thorax sont collées par de la terre (de la boue, en fait), comme si ce mâle était entré dans un nid... Les andrènes mâles ne participant pas à la construction ni à l'approvisionnement des nids, l'hypothèse semble tout de même improbable. Une des ailes est déchirée à l'apex. Peut-être que cet individu a eu maille à partir avec un prédateur... Ou est-ce la pluie de ces derniers jours qui a projeté de la terre sur l'insecte, ou bien sur un support qu'il a frôlé ensuite ?

Andrena mâle 2Décidément, je trouve les mâles de cette espèce particulièrement photogéniques, avec leur petite brosse frontale qui leur fait comme une grosse moustache, lorsqu'on regarde de face. Bien que les femelles soient plus trapues et présentent souvent plus de "fourrure", les mâles sont les seuls à arborer cet attribut très "masculin". Anthropomorphisme, certes... Mais critère d'identification très utile ! Sur ces photos on voit bien les trois ocelles au sommet de la tête, entre les yeux. Ces ocelles sont des yeux simplifiés qui permettent surtout à l'insecte de percevoir les différences de luminosité. Au fait, chez les abeilles les yeux des mâles comportent plus de facettes que ceux des femelles. Ils ont besoin de voir plus précisément pour repérer les femelles de loin...

Repost 0
Published by Geeko - dans Andrena
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 18:27

La toute petite Andrena bicolor (Fabricius, 1775) est une abeille solitaire très commune et ubiquiste que l'on peut retrouver dans tous les parcs et jardins, pourvu qu'elle puisse y trouver des fleurs à butiner. Avec ses 8 à 10 mm de long, elle passe cependant très facilement inaperçue. L'espèce se reconnaît à sa petite taille et à sa tête noire (pas de touffe blanche ou rousse sur le front), au thorax roux et à l'abdomen noir strié de blanc crème plus ou moins orangé. Andrena bicolor n'est pas spécialisée ; elle butine 14 familles de plantes différentes, ce qui fait d'elle un précieux auxiliaire pollinisateur. Certaines plantes, par contre, comptent beaucoup sur elle pour se reproduire, notamment certaines jonquilles.

Les photos présentées sur cette page montrent une femelle engourdie par le froid qui avait trouvé refuge dans la corolle d'un Bouton d'or. L'espèce vole de mars à août. La période de vol est longue, pour une abeille des sables, car il y a en fait deux générations par an. La première génération vole de mars à mai, et la seconde de juin à août. Les mâles n'apparaissent qu'en juillet pour féconder les femelles. Ces dernières hibernent à l'état d'imagos (adultes volants). Comme chez toutes les abeilles des sables, les femelles creusent un nid dans le sol, à faible profondeur. Elles y pondent des oeufs dans des loges qu'elles approvisionnent seules en nourriture. Les mâles n'ont pour seule fonction que la fécondation des femelles.

Andrena bicolor est un Hyménoptère (Ordre des Hymenoptera, Famille des Andrenidae, Sous-famille des Andreninae). Le genre Andrena est celui qui rassemble le plus d'espèces d'abeilles au monde (plus de 1300), dont pratiquement une centaine en France. De nombreuses espèces se ressemblent énormément et ne peuvent être départagées que par un examen de critères morphologiques sous loupe binoculaire. Ne seront présentées sur ce blog que les espèces les plus courantes et dont l'identification est "certaine". Si toutefois une erreur se glissait dans ces pages, n'hésitez surtout pas à les signaler !

Repost 0
Published by Geeko - dans Andrena
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 11:56

nitrida 1Longue d'environ 11 mm, Andrena nitida (Müller, 1776) est l'une des plus grandes abeilles des sables parmi les dizaines d'espèces qui peuvent être rencontrées en France. Elle se reconnaît à sa tête noire, son thorax roux orangé et à son abdomen noir plus ou moins strié de bandes blanchâtres (ce dernier critère varie suivant les individus ; certains présentent un abdomen pratiquement dépourvu de soies blanches). Elle ressemble en fait à un Bourdon des champs miniature, mais ses proportions et la structure des ailes sont différentes. Andrena nitida n'est pas une espèce rare mais elle n'apparaît jamais en grand nombre. Les photos présentées sur cette page montrent une femelle tellement chargée de pollen humide qu'elle n'arrivait plus à décoller.

nitrida 2Comme chez toutes les petites abeilles solitaires de son genre, les mâles sont plus sveltes que les femelles et leurs tibias ne possèdent pas de corbeilles à pollen. Andrena nitida n'est pas une abeille sociale et ne vit pas en colonie. La femelle creuse un nid isolé dans la terre, y pond des oeufs dans des loges séparées qui comportent également des réserves de nourriture, et en assure seule l'approvisionnement. Les mâles ne jouent qu'un rôle reproducteur. Cette espèce apparaît au printemps, généralement entre fin mars et début juin. Elle butine une grande variété de plantes à fleurs, mais semble apprécier particulièrement les Boutons d'or (Ranunculus repens). Tout comme les bourdons sont victimes de bourdons-coucous, les abeilles des sables sont parasitées par des abeilles-coucous...

Repost 0
Published by Geeko - dans Andrena
commenter cet article
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 18:50

Andrena1Cette jolie petite abeille (13 mm) noire et blanche peut être observée dès le mois de mars. Comme toutes les Andrena, elle niche isolément, au sol, dans un petit terrier creusé dans une bande de terre dénudée. Elle se reconnaît facilement à sa livrée bicolore, à la bande de soies noires sur le thorax et à la couleur bleutée sur le dessus de l'abdomen. Bien qu'elle puisse être souvent observée en groupe, Andrena cineraria (Linnaeus, 1758) a des moeurs solitaires et ne vit pas en colonie. Butineuse infatigable, elle assure la pollinisation de nombreuses plantes à fleurs. Le mâle est légèrement plus petit que la femelle et se reconnaît à sa touffe de soies denses sur le front ainsi qu'à l'absence de corbeilles à pollen sur les fémurs.

Andrena2Les deux premières photographies affichées sur cette page présentent un mâle, au sol sur une feuille morte. Ils étaient plusieurs à s'affairer autour d'une butte de terre recouverte par une végétation clairsemée comportant probablement un nombre élevé de terriers. Les abeilles des sables peuvent en effet apparaître localement en concentrations élevées donnant l'impression d'une vie communautaire. En fait il n'en est rien. Andrena cineraria n'est pas une abeille sociale. Elle cohabite cependant volontiers avec d'autres espèces proches et tolère très bien la proximité de ses congénères. Cette espèce est en outre totalement inoffensive. Bien qu'elle possède un dard, elle ne s'en sert que très rarement et les spécialistes peuvent les manipuler sans craindre de piqûre.

La troisième et la quatrième photos présentent une femelle sur un chaton de saule. Elle est plus massive et sa tête ne comporte pas autant de soies blanches sur le front. Les femelles s'occupent seules des nids, qui comportent plusieurs loges d'élevage (une dizaine). Un oeuf unique, ainsi qu'une réserve de nourriture, est déposé dans chaque loge.

Andrena3Andrena4

Repost 0
Published by Geeko - dans Andrena
commenter cet article

En projet...

Propagande

  • Les bourdons sont trop mignons
  • Les bourdons sont très gentils
  • Les bourdons sont nos amis
  • Les bourdons sont pas feignants
  • Les bourdons sont trop marrants
  • Les bourdons sont pas méchants
  • Les bourdons sont des lève-tôt
  • Les bourdons sont rigolos

Archives

Catégories